0

Armand veut changer de papa

La vie d’ours, ce n’est pas facile tous les jours… Il faut aller chercher du miel pour obéir à papa alors que l’on voudrait tellement s’amuser… Armand décide donc de changer de papa. Peut-être que c’est mieux dans une autre famille !

L’ourson part donc à l’aventure et expérimente les obligations qui existent ailleurs.

Armand va rencontrer beaucoup d’autres papas : le tigre, le serpent…

Image

Finalement ce n’est pas très drôle chez eux non plus et puis, le miel, c’est tellement bon !

Armand retrouvera donc son papa et acceptera beaucoup mieux les contraintes de sa vie d’ourson.

Un très joli album qui fonctionne sur la répétition du même schéma : Armand rencontre une nouvelle famille, discute pour découvrir leur vie puis reprend la route.

Les dessins sont très doux. On adore la bouille d’Armand !

ImageAlbum publié aux éditions Mijade.

1

Qui a peur du grand méchant lapin ?

Quatre lapins, tous frères et soeur, se préparent pour le repas. Malheureusement, il ne reste plus rien à manger dans le terrier.

Pas de problème ! L’un d’eux se porte volontaire pour aller au potager et rapporter une belle carotte.

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Il déterre une jolie carotte quand soudain surgit le grand méchant lapin qui se met à l’insulter. Il lui crie « Tu es bête comme tes pieds ! » Il le menace aussi de l’écraser « comme une crêpe » s’il ne lui donne pas sa carotte et, surtout, s’il ne se tait pas.

Le pauvre petit lapin, terrifié, s’enfuit et regagne le terrier en pleurs. Ses frères et soeur s’inquiètent. Que lui est-il donc arrivé ? Il avoue alors qu’il est « bête comme ses pieds ». N’importe quoi affirment les autres.

L’un de ses frères va alors au potager. Et, évidemment, le grand méchant lapin surgit à nouveau !

L’histoire se répètera avec les trois frères. La petite soeur parviendra à leur faire avouer qui les a insultés. Elle décidera alors d’aller au potager accompagnée de ses frères. L’union faisant la force, c’est tous ensemble qu’ils parviendront à se venger du Grand méchant lapin qui finira écrasé « comme une crêpe » sous une brouette de carottes !

On aime cette histoire qui est basée sur la répétition de l’action. Sa chute nous plaît beaucoup. Quant aux dessins ils sont très doux, vivants et colorés.

Une jolie histoire pour apprendre aux plus petits qu’il faut parler quand un problème surgit car on trouvera toujours un ami pour nous venir en aide.

méchant lapin

Album  publié chez Mijade.

Merci Mamie pour le cadeau !

 

2

Ze vais te manzer !

Un loup affamé se promène dans les bois. Soudain, il aperçoit un joli petit lapin blanc bien dodu. Il se jette sur lui en hurlant : « Ze vais te manzer ! »

Le petit lapin, très sympa, l’arrête et se propose d’aider le loup qui, après vérification, a bien un cheveu sur la langue. Il lui promet de revenir très vite avec une pince à épiler.

bouche ouverte

Le loup attend sagement, bouche ouverte.

Au bout d’un certain temps, surgit un joli lapin roux. Le loup essaie de crier qu’il va le manger. Pas facile en gardant la bouche grande ouverte…

Le petit lapin, lui aussi très sympa, lui dit que ce n’est pas comme ça qu’il faut faire. Il lui prodigue quelques conseils : il doit se cacher derrière un arbre et bondir brusquement sur sa proie. Il lui propose donc de faire comme si rien ne s’était passé et de rejouer la scène. Le loup apprécie le geste et file se cacher derrière un arbre.

Evidemment, le lapin s’en va et ne revient pas.

Le loup, lui, attend plusieurs heures sagement.

Soudain, un bruit ! Il saute sur sa victime en lui croquant la queue. Aïe ! Cette fois, ce n’est pas un joli lapin mais un énorme ours…

Le loup finit mal. Il perd toutes ses dents dans cette dernière aventure.

Du coup, il devient végétarien !

Une histoire très drôle. Un très bel album !

ze vais te manzer

Album publié chez Frimousse.

0

Le premier Noël de Nina

Un soir, Nina la petite souris est intriguée par de jolies lumières derrière la fenêtre d’une maison. Sa maman lui explique que les hommes mettent un sapin dans leur maison et qu’ils le décorent ainsi pour fêter Noël.

Nina n’a qu’une envie : faire comme eux !

Accompagnée de ses frères et soeurs, elle part dans la forêt à la recherche de jolies décorations.

Malheureusement, chaque découverte a déjà un propriétaire : un chien, une pie voleuse, un renard et même une chatte accompagnée de chatons.

Chose étrange ou, peut-être, magie de Noël oblige, tous vont accepter de laisser ce qu’ils possèdent à Nina pour décorer son sapin.

Une fois sa quête achevée, Nina est un peu déçue, son sapin n’est pas aussi beau que celui des humains. Là encore, la magie de Noël opèrera…

Un très joli album où l’on a plaisir à suivre une petite souris drôlement courageuse. Pour chaque animal rencontré, le texte présente un petit refrain expliquant pourquoi il fait cadeau de son objet à Nina.

Un très joli album !

Nina

Album publié aux éditions Milan.

1

La grosse faim de P’tit Bonhomme

P’tit bonhomme se réveille : il a très faim. Il va à la boulangerie mais il n’a pas de sous ! Le boulanger lui propose un marché : s’il lui ramène de la farine, il lui donnera du pain. P’tit bonhomme va alors voir le meunier. Celui-ci lui réclame du blé en échange de la farine. Il va alors chez le paysan…


Vous l’aurez compris, cet album permet de comprendre comment on parvient du blé au pain. On suit donc ce P’tit bonhomme débrouillard et très gentil, prêt à aider chacun et même à partager son pain.

Les illustrations nous plaisent bien et le texte est plein d’humour. On apprend ainsi que la paysan est juste « entre sa casquette et ses bottes ». Des petites touches de poésie par ci par là : la rivière a besoin d’aide pour faire son lit ce matin là.

Un album basé sur le cheminement, dans un sens puis dans l’autre.

Album publié chez Didier Jeunesse.

1

Léon ne sait pas dire non

Une très jolie histoire pour apprendre à dire non.

Léon a une jolie barque. Il donne un coup de rame mais Joseph la girafe l’appelle :

– « Léon, Léon, emmène-moi, j’ai mal aux pieds ! »

Léon ne sait pas dire non et fait demi-tour.

Avec Joseph dans sa barque, Léon a le temps de donner deux coups de rame quand Myriam l’hippopotame l’appelle. Elle ne peut aller dans la rivière car elle a peur de se mouiller.

Léon ne sait pas dire non et fait demi-tour.

Accompagné de Joseph et Myriam, Léon a le temps de donner trois coups de rame quand…

Vous l’aurez compris, la barque de Léon va se remplir. Il aura le temps de donner jusqu’à dix coups de rame.

Finalement, elle coule. Tout le monde se trouve à l’eau. Léon aura appris que parfois, il vaut mieux savoir dire non.

Un très joli album. Ce sont les dessins qui m’ont attirée à la librairie. Les couleurs sont douces, les personnages en rondeur. Les animaux qui montent dan la barque changent un peu de l’ordinaire : pangolin, phacochère…Le refrain plaît à Loulou qui a une page préférée : celle où tout le monde est à l’eau.

Album publié chez Alpha book.

1

Qui a mangé mon amie la chenille ?

Voilà le dernier coup de coeur de Loulou.

Le cochon cherche en vain sa copine la chenille dans le pré.

Un à un il va questionner les animaux qui passent par là. Il leur demande si, par hasard, ils n’auraient pas mangé son amie. Tous vont lui répondre par la négative et, en soulevant un volet sur leur corps, on découvre ce qu’ils ont l’habitude de dévorer.

Le cochon est très triste : pas de trace de son amie ! A ce moment-là, quelqu’un lui demande ce qu’il mange lui. Le cochon adore les pommes et, horreur ! la chenille, elle aussi, est friande de ce fruit. Le désespoir du cochon augmente, il est est persuadé d’avoir dévoré la chenille.

Heureusement, une petite voix se fait entendre et, dans un joli pop-up, apparaît un papillon.

Tout est bien qui finit bien.

Un livre très chouette !

Album publié chez Thomas éditions.