2

Le grand imagier des petits d’Ole Könnecke

Des imagiers, il y en a des tonnes en librairies, par thèmes, par âges…

Mais, celui-ci, il est vraiment génial. Tout le monde l’aime parce qu’il raconte des histoires aux tout petits l’air de rien et parce qu’il fait des clins d’oeil rigolos aux parents de temps en temps.

Il se présente comme un imagier « classique ». Des objets avec leurs noms écrits dessous sur une grande double page. On passe de la maison au jardin, au parc, au zoo, etc.

Mais, au coeur même de la page, on peut presque raconter une histoire si l’on y regarde de plus près et si on lie les dessins entre eux.

Et puis, cet imagier ne se contente pas de mettre des mots sur des objets ou des lieux, il passe aussi en revue les émotions, les actions du quotidien, les parties du corps, les formes, les lettres de l’alphabet, les chiffres.

J’adore la page où sont présentés les moyens de transport. On passe du landau à la poussette au vélo, etc. pour arriver au déambulateur et au fauteuil roulant. Le tout avec le même personnage qui grandit puis vieillit. La théorie de l’évolution des espèces n’est pas loin !

A chaque page, de très jolis dessins, des petits animaux sont mis en scène.

On adore absolument !!!!

Album publié à L’école des Loisirs.

1

L’imagerie des tout petits : Noël

Rien de tel que cet album pour découvrir la magie de Noël !

Voici donc un classique des éditions Fleurus qui reste indémodable.

On y découvre les grandes étapes de l’Avent dans la ville, dans la maison.

Le sapin illumine la place, les vitres se couvrent de dessins, on commence à préparer des gâteaux…

Bien sûr, il y a une petite explication pour la crèche.

Ce qui est intéressant, c’est que l’on suit deux enfants dans leur univers quotidien et l’on apprend de nouveaux mots.

Les illustrations sont simples et colorées. Les pages épaisses pour faciliter la manipulation par les petites mains. Le format pas trop encombrant.

Bref, il ne faut pas hésiter !

0

Les aventures d’Olaf et Vénus : en voiture !

Voilà un petit album rigolo. Au premier abord, il fonctionne comme un imagier. Sur la page de gauche, un objet ou un animal est mis en évidence avec son nom écrit juste en-dessous.

Sur la page de droite on trouve les deux personnages principaux : Olaf l’éléphant et Vénus la souris. Ils sont placés dans un décor, en action et l’on retrouve dans l’image le dessin de gauche.

Pas  de texte ! Chacun doit donc inventer son histoire en essayant de coller aux dessins et d’y inclure les images de l’imagier. C’est plutôt amusant. Pour l’instant, papa et maman s’y collent mais, plus tard, Loulou pourra inventer son propre texte.

Dans celui-ci, En voiture !, les deux amis partent en voyage mais, à force de regarder en l’air et à terre, ils finissent par tomber dans l’eau. Ce n’est pas un problème pour Olaf  t Vénus qui vont bronzer sur la plage alors que la voiture s’enfonce dans la mer un peu plus loin.

Album publié aux éditions Autrement.

1

Le zoo

Loulou adore les imagiers sonores Gallimard illustrés par Marion Billet.

Suite à notre visite au zoo samedi, nous avons découvert l’album qui nous permet de prolonger le plaisir à la maison.

Le principe reste le même, 6 illustrations en double page, une puce sur laquelle on appuie pour entendre le son de l’animal représenté.

On peut donc retrouver le tigre, le koala, le serpent, l’ours et le crocodile.

Les illustrations sont très jolies. Loulou parvient à appuyer seul sur la puce et le format du livre lui permet aussi de le manipuler seul facilement.

A découvrir !

1

Mon grand abécédaire de Marie Delhoste

Loulou est bien trop petit pour apprendre l’alphabet, l’écriture… Mais, j’ai craqué pour ce bel album.

D’abord son grand format en fait un livre drôlement sympa à manipuler. D’autant que les découpes sur le côté, correspondant à chaque lettre, pemettent à Loulou de le feuilleter seul tranquillement.

Ensuite les illustrations, très jolies m’ont tapé dans l’oeil. C’est coloré, vif, rigolo.

Sur la page de gauche deux petites scénettes dans lesquelles une lettre de l’alphabet est mise en évidence. Sur la page de doite un imagier dont chaque objet commence par cette même lettre là aussi mise en couleur. On retrouve la lettre en minuscule et en majuscule.

Pour l’instant, on se sert de ce bel album comme imagier mais, nul doute qu’il nous servira encore au moment de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture !

Album publié chez Thomas jeunesse.

0

Où est Oscar ?

Oscar, le petit chien noir et blanc a disparu ! Il va falloir partir à sa recherche.

A chaque page, le décor change. On se promène dans le parc, sur la place du marché, à la piscine, à l’école, à la gare ou encore sur le chantier. Les décors sont très jolis, pleins de détails. On y trouve des animaux personnifiés.

Pour retrouver Oscar, il faut bien observer les images mais aussi parfois soulever les volets pour découvrir ce qui peut se cacher dans les valises, les placards, sous les nappes…

L’album fonctionne aussi comme un imagier puisque les mots corrrespondant aux objets essentiels de chaque décor sont précisés près des dessins.

Le grand format carré de l’album ainsi que l’épaisseur des pages rend sa manipulation aisée pur les petites mains. Les couleurs et dessins sont très agréables !

A mettre entre toutes les petites mains !

Album publié aux éditions Babiroussa.

1

First words

Si Loulou n’est pas parfaitement bilingue, je n’y comprends plus rien !… 🙂

Hier, nous lui avons présenté sa cousine américaine qui lui a offert son premier imagier en anglais. Des objets du quotidien et des animaux à regarder, à toucher. Certains sont scintillants. Leur nom apparaît en gros caractères en anglais et un adjectif ou une expression est ajoutée en plus petit.

Publié chez DK

Merci Marilyse pour le cadeau !