Le roi disait que j’étais diable de Clara Dupont-Monod

 » Je connais deux moments où les rois sont ridicules. Quand ils sont en colère et quand on les épouse. Ils découvrent combien ils sont petits. »

Voilà qui donne le ton d’un mariage au cours duquel Louis VII se mettra bien peu en colère mais son épouse le considérera le plus souvent avec mépris. Tout les sépare. Elle bouillonne, aime diriger, commande, est libre. Elle est un homme dans un corps de femme en ce XII siècle. Lui est un contemplatif qui se destinait à la prêtrise. Contraint de prendre le pouvoir et d’epouser Alienor, il n’en tombe pas moins amoureux de cette femme. Clara Dupont-Monod alterne leurs voix et leurs points de vue avant de nous embarquer pour les croisades. J’ai découvert une reine libre, aimée de son peuple avant d’être couverte de ragots et superstition. Le Moyen Age n’est pas une période que j’aime beaucoup mais son roman m’en a fait découvrir certains aspects. Néanmoins, je me suis peu attachée aux personnages, l’une glaçante, l’autre lunaire. Ils m’ont semblé caricaturaux sous certains aspects.

Dupont monos

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s