Ni vu ni connu de Michaël Escoffier

Léon le caméléon vient d’achever son repas. Il s’est régalé mais il ressent soudain une envie pressante… Ouf, un buisson pour se cacher mais – zut ! – il a oublié le papier pour s’essuyer…

Prendre des feuilles ? Ça gratte. De la mousse ? Pas très pratique.

Culotte

Oh, mais que voit-il ? Une vieille culotte toute trouée. Voilà qui fera son affaire.

Soulagé, Léon reprend sa route mais, une voix l’arrête dans son élan.

Elle se présente comme sa conscience. Elle lui reproche d’avoir utilisé la culotte. Elle appartient à quelqu’un forcément. Peut-être que cette personne l’a égarée ou l’avait mise à sécher. Peut-être même qu’on la lui avait volée…

Léon n’est plus très fier de lui. Il n’a plus qu’une solution devant lui : nettoyer la culotte et la remettre là où il l’a trouvée. Ce qu’il fait puis il reprend sa route.

La fin de l’album nous révèlera, à nous lecteurs, qui était la conscience et, surtout, à quoi servait cette fameuse culotte trouée. C’est surprenant et vraiment très drôle.

Un album pour apprendre qu’on ne se sert pas de ce qui n’est pas à soi sans demander la permission.

 Ni vu ni connu

Album publié aux éditions Frimousse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s