Un léger déplacement de Marie Sizun

Enorme coup de coeur pour ce très beau roman.

Hélène s’appelle désormais Helen. Elle a quitté Paris il y a plus de vingt ans et vit désormais à New York où elle tient une librairie française avec Norman, son époux.

Elle vient à Paris pour régler une affaire de succession : sa belle-mère est décédée et elle est la seule héritière du vieil appartement familial.

Ce retour sur les lieux de son enfance va la plonger dans les souvenirs liés à son père, sa mère, sa belle-mère et aussi son amour de jeunesse. Ce qu’elle considérait comme une blessure va petit à petit être perçu différemment grâce à un « léger déplacement » de point de vue.

Helen et Hélène vont peu à peu se réconcilier. Elle va découvrir que ce qu’elle croyait inamovible ne l’était peut-être pas, que tout être a ses failles, ses secrets et ses blessures.

Une très belle lecture.

sizun

Roman publié chez Arléa.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s