0

Armand veut changer de papa

La vie d’ours, ce n’est pas facile tous les jours… Il faut aller chercher du miel pour obéir à papa alors que l’on voudrait tellement s’amuser… Armand décide donc de changer de papa. Peut-être que c’est mieux dans une autre famille !

L’ourson part donc à l’aventure et expérimente les obligations qui existent ailleurs.

Armand va rencontrer beaucoup d’autres papas : le tigre, le serpent…

Image

Finalement ce n’est pas très drôle chez eux non plus et puis, le miel, c’est tellement bon !

Armand retrouvera donc son papa et acceptera beaucoup mieux les contraintes de sa vie d’ourson.

Un très joli album qui fonctionne sur la répétition du même schéma : Armand rencontre une nouvelle famille, discute pour découvrir leur vie puis reprend la route.

Les dessins sont très doux. On adore la bouille d’Armand !

ImageAlbum publié aux éditions Mijade.

1

La Pendue de Londres de Didier Decoin

Pas de suspense quand on ouvre ce roman, on sait que Ruth Ellis sera condamnée à la pendaison pour avoir abattu son amant.

Non, l’intérêt du roman de Decoin repose sur sa construction. Il alterne els chapitres consacrés à Ruth et ceux consacrés à Albert Pierrepoint, exécuteur officiel au Royaume-Uni.

Il nous fait remonter à l’enfance de Ruth. Déjà très belle, elle est abusée par son père. Délaissée par un soldat canadien alors qu’elle est enceinte, elle fera tout pour élever dignement son petit garçon. Ouvrière dans une usine d’armement pendant la guerre, elle deviendra ensuite hôtesse dans un bar, n’hésitant pas à vendre ses charmes. Ruth aime le luxe, les paillettes, le parfum français, l’argent et les hommes qui le lui rendent bien mal. Elle est battue par son mari, son amant. Elle reste fière et courageuse jusqu’aux coups de trop qui la conduiront au pire.

Albert Pierrepoint mène une vie bien réglée. Il cache sa fonction d’exécuteur à sa femme et accomplit cette tâche avec dignité, rapidité afin d’éviter toute souffrance inutile aux condamnés. Lorsque le roman débute, on le suit en Allemagne où il est chargé de pendre 13 criminels nazis.

Ruth et Albert se rencontreront à deux reprises. Elle changera sa vie. En fait Ruth changera bien des vies car son cas amènera le Royaume-Uni à revoir sa position sur la peine de mort.

C’est un roman captivant. J’ai aimé ces personnages inspirés d’êtres réels, les thèmes abordés. On est forcément amené à s’interroger : qui est victime? qui est bourreau ?

Un roman à lire.

la-pendue-de-londres

Roman publié chez Grasset.

0

Docteur Alphonse, médecin sous-marin

Le docteur Alphonse n’est pas un médecin ordinaire. Equipé d’un sous-marin dernier cri, il descend au fond de l’océan pour soigner les animaux malades.
L’hippocampe a le droit a une petite consultation ophtalmo, le requin se fait soigner ses caries, la baleine s’allonge sur le divan…

baleine

Bref, Alphonse est extraordinaire et il parvient à résoudre tous les problèmes… sauf les siens !

Heureusement, ses patients ne sont pas loin et grâce aux bons soins du docteur ils sont d’attaque pour le secourir à leur tour.

Un album fondé sur la répétition qui souligne à quel point il est agréable, voire utile, de s’occuper d’autrui.

Les dessins de Léo Timmers sont très chouettes.

Un album à petit prix ( – de  5 euros) à lire sans modération sans se fier à l’inscription « à partir de 5 ans » sur la couverture ! Chez nous, Loulou, pas encore 4 ans, adore !

alphonse

Album publié chez Milan.

1

Mes seuls dieux d’Anjana Appachana

Après l’échappée ratée de Catherine Cusset en Inde, voilà une plongée franchement réussie d’Anjana Appachana

Ce recueil de nouvelles est formidable ! On passe des rires aux larmes en alternant pitié, colère et angoisse. Bref, toute la palette des émotions est présente sous la plume de cet auteur.

J’ai adoré la première qui nous raconte les désillusions d’une jeune mariée qui découvre que le poids des traditions la coupe de ce qui l’a tant attirée chez son époux.

L’employé tire-au-flanc que l’on retrouve dans deux nouvelles est hilarant. Il manie si bien les mots qu’il parvient à manipuler ses supérieurs jusqu’à obtenir une promotion.

On suit aussi avec émotion cette adolescente folle de lecture qui découvre avec angoisse la vie de sa soeur aînée. Elle devient dépositaire d’un secret trop lourd pour elle qui ne peut qu’aboutir à la destruction des deux jeunes filles.

Bref, des textes qui donnent à voir les différentes facettes d’une société indienne qui hésite entre tradition et modernité, les aspirations de femme qui aimeraient préserver tout à la fois la liberté, l’amour et le respect de leurs familles.

L’écriture est délicate. Tout est suggéré. Il faut lire entre les lignes.

A lire absolument !!!!!

poche zulmaRoman publié chez Zulma.

1

Indigo de Catherine Cusset

J’aime les romans de Catherine Cusset. Le problème avec Jane, Un Brillant avenir, La Haine de la famille… autant de bonheurs de lecture.

Alors ici la déception n’en est que plus grande.

L’idée de départ était pourtant bonne : un groupe d’intellectuels part en Inde participer à un colloque. Ils y vont tous pour des raisons différentes. Ce qui aurait pu devenir un voyage initiatique, une confrontation entre la culture européenne et la culture indienne tourne court. Ils sont imbus d’eux-mêmes, repliés sur eux-mêmes, égocentriques. Même lorsqu’ils côtoient la population locale, ils ne pensent qu’à eux. Le personnage qui me plaisait le plus, une jeune universitaire vivant en Inde, chargée de l’organisation du colloque, mariée à un Indien, se révèle superficielle.

Bref, une grande déception.

002057994