Tes yeux bleus occupent mon esprit

Grâce au partenariat de Libfly avec deux éditeurs , j’ai pu recevoir ce très beau roman.

J’avoue, je l’ai choisi pour son titre qui m’a intriguée et pour son texte de 4ème de couverture qui m’a amusée :

« Avant d’apprendre la profession de son père, j’étais prêt à me damner, à devenir daltonien. À inventer de l’iris vert dans le bleu de son regard ! J’étais prêt à tout accepter, tout admettre. Tout mais pas un militaire ! Pas un officier ennemi alors que les frères se battent, les mains presque nues, face à une puissance surarmée ! Au maquis ou en prison, ils meurent par dizaines depuis quatre ans, pour reconquérir notre dignité bafouée. »

Voilà le ton est donné. Je n’ai pas été déçue. Au contraire !

On suit, à travers ce roman d’apprentissage, le jeune Salim. Sa naissance le voue à devenir berger en Algérie mais, ses aptitudes lui feront connaître un autre chemin. Grâce à un instituteur, il découvrira la langue et la culture française. L’école sera aussi le lieu de rencontres amoureuses. Les yeux bleus d’une jeune élève française, la gentillesse d’une maîtresse. Tout est prétexte à progresser, à faire des efforts, à se démarquer. On le suit dans sa découverte des méandres de la langue française et ses fautes sont savoureuses, on adore « la nisette » ou encore « les cours de champs ». Amoureux, il réinvente des contes pour mieux séduire une jeune bergère. Plus tard, sa passion pour Brigitte Bardot le conduira à monter un trafic de bande-dessinées et de bonbons !

A l’image des souvenirs de Marcel Pagnol dans La Gloire de mon père, on est ravi d’accompagner Salim dans toute sa candeur.

Mais le roman est aussi l’occasion de peindre l’Algérie au moment de la guerre d’indépendance à travers les yeux d’un petit garçon. Il tente de comprendre la situation des siens, des Français, de prendre aprti. Il explique certains termes comme « fellaga », « moudjahidin » en fonction de ce qu’il vit, de ce qu’il connaît.

C’est un roman que j’ai adoré et j’aurais aimé accompagner Salim un peu plus longtemps.

Roman publié chez Elyzad.

Publicités

Une réflexion sur “Tes yeux bleus occupent mon esprit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s