Le déclin de l’Empire

Drôle de photo cette semaine chez Leil.

©Kot

et voici mon texte :

Ca y est, là, c’est clair , on est en retard. Quelle idée aussi de choisir ce costume !

« Je veux être un chevalier ! » Chouette, facile, pour une fois que Thomas se montrait raisonnable. Une épée en bois, une cape. Une couronne ou un heaume à la rigueur. Enfin quoi, ça aurait eu de la gueule ! Mais, non, à même pas 8 ans, il veut être un chevalier de l’Empire. Moi, naïf, je lui dis « Romain ? » Rhaa, la, la, il m’a ri au nez… comment j’aurais pu savoir que mon neveu est un fan de Star Wars… Si j’avais su, jamais je n’aurais accepté de l’accompagner à ce goûter d’anniversaire pour gnomes costumés…

Enfin, ça c’est pas tout à fait vrai parce qu’en fait, c’est la seule et unique solution que j’ai trouvée pour entrer en contact avec Madame Calvino… Remarquez, je ne sais pas si on dit encore Madame, ni Calvino, vu qu’elle a quitté son mari…

Bref, faut qu’on accélère, on va se faire repérer en arrivant alors que justement j’espère me faire repérer autrement que par un retard. Déjà, faudra pas qu’elle regarde mes pieds ! Après avoir payé ce fichu déguisement et mon costume , il ne restait plus rien pour des mocassins  assortis. Ca aurait été classe…

Logiquement, elle sera occupée, je lui proposerai de l’aide et elle sera  tellement reconnaissante de trouver un mâle pour gérer tous ces mômes de huit ans déchaînés qu’elle me tombera dans les bras. Alors, les baskets, elle n’apercevra même pas leur couleur !

Bon, ça y est, le feu passe au vert, on traverse, on remonte le boulevard Carnot. 17, 19, 21. On y est ! Le nom sur la boîte aux lettres a changé. C’est bien ce que je pensais : adieu madame Calvino et bonjour « mademoiselle liberté » !

Je jette un oeil au costume de Thomas, il est en place. Je ne sais pas s’il parvient à respirer là-dessous. Peu importe. Le mien, nickel, comme d’hab. Allez, je sonne !

–  » Bonjour. Vous êtes ? L’oncle de Thomas… Il doit y avoir une petite méprise. Attendez une minute. Clara ! Ma chérie !!! Clara, regarde, Thomas et son oncle… Tu ne leur avais rien dit ? »

La petite fait non de la tête.

– Vraiment, je suis désolée… La fête d’anniversaire a été annulée. Notre avion décolle dans deux heures. Je pars en voyage de noces à Venise et Clara nous accompagne. Comment manquer une telle destination ? »

Publicités

7 réflexions sur “Le déclin de l’Empire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s