L’armée furieuse de Fred Vargas

Lorsque le roman débute, le commissaire Adamsberg a été appelé pour remplacer un collègue malade. Une affaire banale : il s’agit juste de constater le décès d’une vieille femme. Mais, il est vite intrigué par des miettes de pain. Cette mort ne serait-elle pas un meurtre ?

Il le prouve très rapidement suite à un dialogue savoureux et amusant avec le nouveau veuf. Et voilà le premier chapitre terminé.

Rien à voir donc avec l’enquête qui l’amènera à croiser « l’Armée furieuse. » Rien à voir ? Pas si sûr ! C’est en suivant les miettes qu’il a élucidé le crime et c’est en suivant d’autres miettes, d’autres indices infimes, qu’il devra traquer celui ou ceux qui sèment la terreur à Ordebec, près de Lisieux. Il débarque là-bas à l’appel d’une vieille femme. Sa fille Lina a vu passer l »‘Armée furieuse » dont le mythe remonte au XIe siècle. Elle a eu la vision de ces revenants emportant quatre hommes du village. Quatre criminels en puissance qui ont réussi à échapper à la justice des hommes. Elle n’a pu en identifier que trois avec certitude. Selon la légende, ils devraient mourir dans les trois semaines à venir. D’ailleurs, le premier a déjà disparu. Tout le village est en émoi. Même si personne ne croit à ces superstitions, tout le monde est effrayé. Qui peut être le quatrième homme ? Qui sera la prochaine victime ? Tout le monde a quelque chose à se reprocher donc tout le monde peut être emporté par ces spectres.

Adamsberg va mener l’enquête tout en poursuivant un dossier de la plus haute importance à Paris et en enquêtant sur le compte d’un pigeon.

Trois enquêtes à mener de front, il lui faudra donc, comme le Petit Poucet suivre les miettes de pain (on y revient !) pour ne pas se perdre.

J’ai adoré ce roman que j’ai dévoré. Contente de retrouver Adamsberg et sa bande d’enquêteurs.

J’ai beaucoup aimé Lina et sa famille étrange, cette vieille légende, les atmosphères normandes…

A lire cet été absolument !

Publicités

Une réflexion sur “L’armée furieuse de Fred Vargas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s