1

L’armée furieuse de Fred Vargas

Lorsque le roman débute, le commissaire Adamsberg a été appelé pour remplacer un collègue malade. Une affaire banale : il s’agit juste de constater le décès d’une vieille femme. Mais, il est vite intrigué par des miettes de pain. Cette mort ne serait-elle pas un meurtre ?

Il le prouve très rapidement suite à un dialogue savoureux et amusant avec le nouveau veuf. Et voilà le premier chapitre terminé.

Rien à voir donc avec l’enquête qui l’amènera à croiser « l’Armée furieuse. » Rien à voir ? Pas si sûr ! C’est en suivant les miettes qu’il a élucidé le crime et c’est en suivant d’autres miettes, d’autres indices infimes, qu’il devra traquer celui ou ceux qui sèment la terreur à Ordebec, près de Lisieux. Il débarque là-bas à l’appel d’une vieille femme. Sa fille Lina a vu passer l »‘Armée furieuse » dont le mythe remonte au XIe siècle. Elle a eu la vision de ces revenants emportant quatre hommes du village. Quatre criminels en puissance qui ont réussi à échapper à la justice des hommes. Elle n’a pu en identifier que trois avec certitude. Selon la légende, ils devraient mourir dans les trois semaines à venir. D’ailleurs, le premier a déjà disparu. Tout le village est en émoi. Même si personne ne croit à ces superstitions, tout le monde est effrayé. Qui peut être le quatrième homme ? Qui sera la prochaine victime ? Tout le monde a quelque chose à se reprocher donc tout le monde peut être emporté par ces spectres.

Adamsberg va mener l’enquête tout en poursuivant un dossier de la plus haute importance à Paris et en enquêtant sur le compte d’un pigeon.

Trois enquêtes à mener de front, il lui faudra donc, comme le Petit Poucet suivre les miettes de pain (on y revient !) pour ne pas se perdre.

J’ai adoré ce roman que j’ai dévoré. Contente de retrouver Adamsberg et sa bande d’enquêteurs.

J’ai beaucoup aimé Lina et sa famille étrange, cette vieille légende, les atmosphères normandes…

A lire cet été absolument !

Publicités
0

A dada

Voila le nouveau coup de coeur de Loulou qui réclame « Dada » comme lecture du soir.

On aime bien cette série qui consiste à illustrer une comptine ou chanson enfantine.

Ici, Benoît Charlat dont nous aimons beaucoup les albums illustre et invente une histoire rigolote autour du célèbre « A dada sur mon bidet ».

La petite souris dort et rêve qu’elle est à dada sur une grenouille mais, quand elle saute, elle n’a pas la trouille. !Puis, à dada sur un gros chien, sur une girafe, sur un loup… Ainsi de suite avec, à chaque fois, un petit texte rigolo.

Mais, à force de s’inventer des aventures extraordianires, la petite souris finit par faire un cauchemar. Heureusement, elle peut allumer la lumière et se chanter la petite chanson traditionnelle « à dada sur mon bidet… »

Un album très rigolo, où l’on retrouve l’humour des illustrations de Benoît Charlat.

A raconter sans modération !

0

Les oliviers du Négus de Laurent Gaudé

On sait que j’aime ce qu’écrit Laurent Gaudé et mes élèves m’ont offert son dernier ouvrage pour marquer la fin de cette année scolaire.

Il s’agit d’un recueil de quatre nouvelles. D’ordinaire, je préfère la forme longue, le roman qui permet aux idées de se déployer, aux personnages de prendre de la consistance. Ici, j’ai cependant été happée par ces récits.

Dans le premier, qui donne son titre au recueil, le narrateur évoque la figure troublante de Négus, personnage étrange, un peu fou, capable de vivre le passé le plus ancien, de ressentir les terreurs d’autrefois. Dans la deuxième nouvelle, nous voilà aux côtés d’un centurion romain qui doit affronter le déclin de l’Empire dans sa chair. La troisième est ma préférée car elle est tout à la fois réaliste, fantastique et évoque le mythe du Golem. Dans la dernière nous sommes à Palerme dans les pas d’un juge qui lutte contre la mafia et attend la mort.

On retrouve les thèmes chers à l’auteur : les Enfers, les mythes, la mort. La forme brève exige une force chez les personnages qui ne laisse pas indifférent.

Je ne peux donc que vous les conseiller !

Publié chez Actes Sud.

1

Coulis de fraises

Ingrédients :

  • 1 kg de fraises ;
  • 100 g de sucre ;
  • 12 c. à soupe de jus de citron ;
  • 40 cl d’eau.

Recette :

  • Placer le tout dans la casserole et laisser cuire tranquillement à feu doux .
  • Quand les fraises sont cuites, mixer.
  • Placer le mélange dans des récipients hermétiques.
  • Congeler.

A servir avec un yaourt, une pana cotta, un fromage blanc, un gâteau au yaourt, une charlotte…

pots de conservation Oxybul.

6

Livre…SSE

Un lundi parmi tant d’autres s’attaque à mon sujet préféré : le livre !

Voilà donc le thème de ce lundi :

« LIVRE. Un livre que vous souhaitez partager avec nous, un livre que vous n’aimez pas, un livre pour enfants,un livre de cuisine, de voyage, d’Art, etc… Le livre et votre enfant. Histoire du soir ou pas? Votre bibliothèque ou comment rangez-vous vos livres? Où achetez-vous vos livres? Comment les choisir? Les emprunts en bibliothèques. Ouvrons les livres! « 

Puisque je parle beaucoup de mes livres et surtout de ceux de Loulou, voici une partie de nos bibliothèques respectives.

Allez découvrir les autres contributions à ce thème !

2

Papa trésor

Voilà le cadeau que Loulou a fait à son papa : un très joli album qui présente toutes les facettes d’un papa.

Papa clown, papa câlin, papa gâteau, papa travail…

Chaque double page présente un très joli dessin du papa avec son enfant dans la cuisine, en train de jouer, de travailler. L’illustration est accompagnée d’un texte court, assez poétique.

La dernière page est une belle déclaration d’amour faite aux papas.

Bonne fête papa !

Album publié aux éditions Auzou.

4

1,2,3 compte avec petit cochon

Dans le train, il y a 1 petit cochon qui conduit la locomotive. Montent 2 chatons mignons auxquels s’ajoutent 3 chiens tachetés… Petit à petit le train se remplit pour qu’enfin, à la dernière page, on découvre la destination où, tous ensemble, ils ont l’air de bien s’amuser.

Le format est tout en longueur et, plus les passagers sont nombreux plus les pages sont grandes.

Des dessins sympathiques. Evidemment pas une grande histoire très amusante mais, un moyen de se familiariser avec les chiffres.

Album publié chez Nathan.