0

Liberté

J’ai vu aujourd’hui ce film de Tony Gatlif. J’ai adoré !

Le titre n’est pas usurpé tant l’amour de la liberté transparaît à travers l’histoire, les paysages, les personnages.

Durant l’Occupation, Théodore, le maire du village (Marc Lavoine), va venir en aide à une famille tzigane. Celle-ci subit les mesures prises sous le régime de Vichy : contrôles d’identité renforcés, interdiction de circuler, obligation de se sédentariser. Leurs coutumes, leur culture, leur mode de vie : tout est jugé à l’aune des bien-pensants ancrés dans leur terre.

Dans cette famille, Taloche. Le rôle est interprété par James Thiérrée, petit-fils de Chaplin. Il est innocent, naïf, simplet. C’est celui qui est le plus proche des valeurs tziganes : il cherchera par exemple à s’envoler lorsqu’ils seront parqués dans un camp d’internement. Les scènes où il parcourt la Nature, se roule dans la mousse, se jette dans l’eau sont tout à la fois pleines de folie et d’harmonie.

Je ne pense pas qu’il faille aller voir ce film pour le contexte car ils nous apprend assez peu de choses sur l’époque, même les scènes de Résistance sont assez minces. Mais, il y a un tel souffle de liberté qui le parcourt de bout en bout qu’on ne peut que penser à l’actualité…

Publicités