Photo-Photo

J’avais beaucoup aimé La reine du silence de Marie Nimier. Ici, c’est le point de départ du récit qui m’a donné envie de lire ce « roman ».

A l’occasion de la rentrée littéraire 2009, Paris-Match a demandé à Karl Lagerfeld de photographier quelques romanciers. Marie Nimier en fait partie. Sa rencontre avec l’univers du créateur est troublante tout autant que l’échange qu’elle aura avec lui. Il lui apprend qu’elle a un sosie qui est masseuse et psychologue aux Thermes de Caracalla à Baden-Baden.

Et voilà la narration enclenchée. A la suite de cette photo, l’auteur reçoit une lettre étrange écrite par une mamie parisienne fan du grand Karl, elle devient l’héroïne de deux ados qui adorent la publicité de Karl pour la sécurité routière, elle fait la rencontre d’un ophtalmo qui a les plus beaux yeux de Paris et, elle part rencontrer son double à Baden-Baden.

Derrière une intrigue amusante, étonnante, se cache un roman à tiroirs construit sur la dualité. Tout y double : les amants, les artistes, les yeux se voient chaussés de lunettes pour ne plus voir double. Les noms eux-mêmes se mettent à se refléter : Baden-Baden, photo-photo…

C’est aussi un roman sur la perte, sur la souffrance et les chagrins qui ne disparaissent pas.

Roman qui se construit sous nos yeux avec les doutes de l’auteur, les critiques d’un lecteur.

Je l’ai vraiment beaucoup aimé.

Publicités

2 réflexions sur “Photo-Photo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s