4

Petit ours brun

Petit ours brun serait-il macho ? Si mamie fait un gâteau ou que maman achète du pain, papa lit tranquillement son journal pendant que papi arrose les plantes… Cherchez l’erreur !

0

Riri dans le gros chat

Riri la souris vit dans le ventre du gros chat gris. Chaque page nous la présente y faisant une action. Ainsi, Riri fait de la trompette dans le ventre de gros chat, prend son bain, fait du vélo…

C’est toujours le même début de phrase (Riri + un verbe d’action) mais l’action change ainsi que la réaction du chat. Ainsi, quand Riri prend son bain, Gros chat fait des bulles. Si Riri, joue de la trompette, Gros chat se bouche les oreilles.

A l’avant-dernière page, Riri téléphone à ses amis souris et à la dernière Riri fait la fête dans le ventre de Gros chat avec tous ses invités.

Un album rigolo avec des dessins très amusants  de Benoît Charlat qui était déjà l’auteur d’un autre coup de coeur de Loulou : ‘Ti Lapin magicien.

Album publié à L’école des loisirs dans la collection « Loulou et cie ».

0

Sauvons les Morgans !

Loulou est bien trop petit pour que je lui lise ce conte mais, là, il y a urgence !

J’aime beaucoup certains illustrateurs (Bénédicte Guettier, Matthieu Maudet) Emilie Vanvolsem s’ajoute à cette liste. Ses dessins sont toujours tendres sans être mièvres, pleins de poésie. Ils font appel à l’imagination des enfants et à leur intelligence.

Hier, sur son blog, j’ai lu son message concernant un album pour enfant qu’elle a illustré il y a quelques années : Les Morgans de l’île d’Ouessant. Dans ce livre deux contes relatent les aventures des Morgans, petits lutins malicieux vivant sous la mer. Emilie Vanvolsem a choisi l’aquarelle pour illustrer les paysages de l’île d’Ouessant et ces habitants.

L’album a connu de beaux jours mais, aujourd’hui, il est condamné au pilon aussi, il est urgent d’adopter quelques Morgans car rien n’est plus triste qu’un livre qui disparaît !

Extrait :

« Avez-vous déjà entendu parles des morgans ?
Et de l’île d’Ouessant ?
Au cas où vous ne le sauriez pas, je vous le dis : l’île d’Ouessant se trouve au large de la Bretagne, tout à l’ouest.
C’est la dernière terre avant l’Amérique.
Elle ressemble à un grand rocher gris échoué au milieu des vagues.
Aux jours de tempête, les récifs qui l’entourent sont si dangereux que les marins disaient autrefois

« Qui voit Ouessant voit son sang,
Qui voit Molène voit sa peine,
Qui voit Sein voit sa fin. »

[…]

Les morgans sont des lutins de mer, mais des lutins tout à fait particuliers, qui ne ressemblent ni aux korrigans, ni aux farfadets.
Comme vous le savez certainement, les korrigans et les farfadets ont le teint plutôt sombre et l’air rustique. Les morgans, eux, sont si jolis avec leurs joues roses, leurs boucles blondes et leurs yeux bleus qu’on a plutôt l’impression de voir des angelots qui jouent sur le sable — des angelots qui ont un petit air sorcier, c’est vrai, mais cela fait partie de leur charme.  » pp. 6-8

0

Compote de rhubarbe

Ingrédients :

  • 800 g de rhubarbe ;
  • 100 g de sucre ;
  • 50 g de sucre à la vanille ;
  • eau (4 c. à soupe au début puis ajout en cours de cuisson).

Recette :

  • Laver la rhubarbe.
  • L’éplucher si on le souhaite (je ne le fais pas…).
  • La couper en petits dés (avec des ciseaux je trouve cela plus facile et rapide).
  • La mettre dans une cocotte avec l’eau et les sucres.
  • Faire cuire à feu moyen en remuant de temps en temps et en rajoutant de l’eau (environ 20 mn).
  • Ici, j’ai rajouté à la fin de la cuisson des groseilles du jardin dont je ne savais que faire.

A servir froid ou tiède avec de la glace.

A déguster avec du fromage blanc ou un yaourt nature.

A utiliser au fond d’une tarte.