La pluie avant qu’elle tombe

Je ne manque pas un roman de Jonathan Coe et celui-ci ne m’a pas déçue !

Je l’ai trouvé intimiste et émouvant.

Rosamond vient de mourir. Elle laisse un héritage à ses neveux ainsi qu’à la mystérieuse Imogen qu’il faut retrouver. Pour y parvenir, sa nièce s’aide de cassettes enregistrées par sa tante juste avant sa mort. Elle y remonte le fil de l’histoire familiale à travers vingt photos qu’elle décrit pour qu’Imogen comprenne d’où elle vient et qui elle est.

Jonathan Coe aborde ici les thèmes de la famille, de la répétition des erreurs du passé. La pluie avant qu’elle tombe est construit sur un système d’échos entre les personnages et les époques.

Ma photo préférée reste celle qui donne l’explication du titre de l’oeuvre.

https://i1.wp.com/www.lexpress.fr/images/jaquettes/49/9782070785049.gif

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s